L’after Work, un concept qui plait ?

Travailler la journée c’est bien. Mais, pourquoi pas innover et boire un verre après sa journée de boulot avec ses collègues ? Ce concept plutôt cool et sympa est d’origine anglo-saxonne et consiste à aller boire un verre avec les personnes avec qui on travaille. Si beaucoup de Français apprécient l’idée, la réalité est tout autre : 59% d’entre eux ne font jamais « d’After work ».

Au lieu de filer chez soi après le travail, on s’amuse et on sort… Pas trop tard (évidemment), il faut réussir à se lever et retourner au boulot le lendemain !

Avant tout un moyen pour s’intégrer…

L’after Work permet avant tout de faire connaissance ou alors de mieux se connaître. Plus sympa que le coin fumeur, la cafétaria ou alors le séminaire puisqu’il a généralement lieu au bar branché le plus proche de l’entreprise.

Cela peut pourtant être bénéfique pour l’entreprise. Les gens se rapprochent, apprennent à se connaître les uns les autres et de ce fait cela stimule le travail d’équipe et la motivation. Quoi de plus sympa que travailler dans une atmosphère détendue où chacun connait (un minimum) l’autre ?

L’After Work peut également permettre d’étendre son réseau, ajouter des noms à son carnet d’adresses,…

Attention, l’After work à ses limites…

Même si on a tendance à relâcher la pression de la journée passée, il faut tout de même faire attention à ce que l’on dit et à ce que l’on fait. LA règle à ne pas feindre est la suivante : ne pas trop boire. Car à cause de l’alcool, on peut vite perdre le contrôle de soi, dire une bêtise ou pire, donner une mauvaise image de soi. Le jus d’orange et les sodas c’est cool aussi !

Malgré ce principe qui semble plutôt innovant, seulement 15% des entreprises ont un budget prévu à cet « événement ».

 

Source:

* L’express 

Written by FRED FOUNDER


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*