Etre Payé pour prendre l’autoroute

Gagner 80 € par mois pour rouler en paix

 

La métropole lilloise sera la première région en France à mettre en place un péage inversé : les automobilistes qui laisseront leur voiture au garage ou accepteront de rouler en dehors des heures de pointes pour aller au travail seront indemnisés deux euros par trajet. Un dispositif importé des Pays-Bas.

 

Une idée hollandaise

C’est en 2008 que l’idée a émergé aux Pays-Bas inspiré d’un autre programme, le Beter Benutten (comprendre « meilleure utilisation »), déjà mis en place pour le fret et le rail.

Le premier péage inversé a été lancé à   Rotterdam en 2008, puis à Amsterdam et Utrecht ( ponctuellement)

Des résultats concluants aux Pays-Bas

Baisse de 6% du trafic automobile aux heures de pointe

50% des volontaires ont conserver leurs bonne habitudes de rouler à des horaires décalés ou d’abandonner la voiture alors que l’opération était finie et qu’il ne touchait plus aucune indemnité.

Testé en Ile de France : 

En avril 2017, le concept aurait été testé pendant 2 mois ,à Boulogne-Billancourt , ville qui subit de d’importants problèmes de circulation générés par le chantier du Grand Paris Express . les résultats de ce test ne sont pas connus à ce jour

A lille : Objectif : Faire évoluer durablement les mentalités pour un coût modique.

L’opération , appelée l’Ecobonus Mobilité dans la métropole lilloise coûtera 13,7 millions d’euros sur 4 ans (dont 25%pris en charge par l’état) et sera gérée par une quinzaine de personnes. dirigée par Mathieu Chassignet.

Moins cher que la construction d’une nouvelle autoroute ou qu’une bretelle d’accès supplémentaire sur l’A25 et plus

pédagogique que les moyens coercitifs aujourd’hui utilisés ( amendes, radars…)

Début de l’opération : Prévue fin 2018

Qui choisira les « volontaires  » ?

Des caméras installées sur le bord de la route ou sur des portiques liront les plaques d’immatriculation des 120 000 voitures qui passent chaque jour par l’Autoroute A1, près de Lille. pendant un mois et demi.

Grâce au Système d’Immatriculation des Véhicules (SIV), la Métropole Lilloise récupèrera l’ adresse des conducteurs  et enverra à leur domicile une proposition pour être volontaire et participer au péage positif.  Les données des conducteurs seront détruites après ce test ( CNIL)

Les conditions pour être volontaire :

  1. Utiliser sa voiture avant 7h et après 9h le matin et avant 16h30 et après 18h30 le soir
  2. Laisser sa voiture au garage et opter pour un autre mode de déplacement (train, bus, métro, vélo,…)
  3. Opter pour le télétravail (on reste travailler chez soi)
  4. Accepter d’intégrer un boîtier GPS embarqué dans la voiture permettant de vérifier vos trajets
  5. Convaincre son patron que vous allez changer vos horaires de travail

En revanche, la Métropole lilloise n’interviendra auprès de l’employeur du volontaire, ce sera à lui de convaincre son patron du bien-fondé de ces changements d’horaires sur la route.

Alors , prêts à jouer le jeu ? Vous pouvez gagner jusqu’à 80€ par mois mais surtout participer à une nouvelle expérience sociale et collaborative.

 

Idée : Et Pourquoi ne pas récompenser aussi les conducteurs qui font du co-voiturage sur des courts trajets ?

 

Frédérique G.

Source : https://www.francebleu.fr/infos/transports/lille-tout-savoir-sur-le-peage-inverse-qui-sera-mis-en-place-fin-2018-1516985076

Source : https://www.lesechos.fr/amp/47/2076847.php

Source : http://www.lemonde.fr/les-prix-de-l-innovation/article/2017/03/09/l-idee-du-peage-positif-arrive-en-ile-de-france_5091924_4811683.html#UvYVhhkZmlyq8AB6.99

Written by FREDFOUNDER